A l’ouverture de l’Institut, en 1891, il n’y avait comme bâtiments, que l’aile de la rue Jacob Makoy (partie sinistrée en 1944) sans l’église, et l’aile de la rue des Wallons jusqu’à l’entrée actuelle de l’imprimerie.
En 1890, on construisit, au milieu de la grande cour actuelle, perpendiculairement à l’église, un rez-de-chaussée pour les maçons et qui devint l’atelier de mécanique.

Ce bâtiment a été supprimé en 1911. En 1893, l’aile des bâtiments de la rue des Wallons a été complétée jusqu’en face de l’entrée du sanatori.

En 1893, on construit une petite cour pour les religieuses, un magasin de bois et un préau
qui disparaîtra en 1911.En 1894, l’église, en construction depuis 1890, est consacrée.
En 1898, les bâtiments des ateliers étaient terminés et occupés.

Cliquez sur les miniatures pour avoir un aperçu de l'image agrandie.

19230


Extrait du réglement de Don Bosco en 1905

Cour de Don Bosco en
1912

Le cercle Don Bosco

En 1905, inauguration des bâtiments et ouverture, en janvier, de l’école Sainte-Véronique
rue Jacob Makoy.
Au mois de mars, le cercle Don Bosco, pour les Anciens, était bâti, parallèlement à l’atelier
de la mécanique de ce temps et un peu en retrait.
En 1909-10, on construisit le théâtre, la maison des soeurs et la chapelle actuels, le cercle
Don Bosco (théâtre paroissial actuel), le patronage.
En 1921, on construit le magasin aux bois.


Atelier de reliure en 1930
Atelier de reliure
en 1930


Atelier de cordonnerie en 1930
Atelier de cordonnerie
en 1930


Atelier de couture en 1930
Atelier de couture
vers 1930

vers 1900


Atelier de menuiserie vers 1930
Atelier de menuiserie vers 1930


En 1928, on inaugure l’école primaire des filles, bâtie sur le terrain salésien.

En 1934, fut érigé le bâtiment des étudiants et le local actuel de la petite mécanique.
En 1938, l’A.S.B.L. prend possession du cercle paroissial rue des Wallons, 45.
En 1938, est bâtie une annexe à la buanderie.
En 1939, nous allongeons la propriété terrienne jusqu’aux serres Closson et aux terrains
de briqueterie.


Atelier d'imprimerie vers 1930.


Classe d'imprimeurs et de relieurs en 1896
En 1941, le terrain actuel de la plaine de jeux (ancienne briqueterie) est annexé à l’Institut.
En 1946, on transforme les fenêtres de la chapelle.
En 1948, les tailleurs s’installent dans leur nouveau local construit entre la cour du
patronage, perpendiculairement à la petite mécanique.
En 1950 est construite une chapelle annexe derrière le choeur de la chapelle.
En 1951, nous prenons possession des nouveaux bâtiments qui remplacent, plus larges,
plus profonds et plus hauts les anciens de 1891, sinistrés.
L’institut porta le n°57 jusqu’en 1910.
Aux débuts de l’Institut, en 1891, l’entrée se trouvait rue Jacob Makoy.