Nous notons que :
- la ligne de chemin de fer Liège- Bruxelles apparaît.

- la rue Henri Maus porte à cette époque le nom de rue du
Haut- Laveu.

- les rues Jacob Makoy et Ambiorix commencent à être loties.

- la rue des Wallons s’arrête à la hauteur de la clinique Ste Rosalie.

 

 



(Cliquez sur la carte pour un agrandissement)

- le nom “Ruelle de la Raine” apparaît, mais le chemin se perd dans les jardins de l’actuelle rue des Wallons.

- l’école communale est installée rue du Laveu.

- la zone surtout habitée : le bas du quartier.