La vie paroissiale était rythmée par
les processions impressionnantes et par la présence du patronage.

 

 

 


Première procession en 1911

 

Ci-dessous, l’itinéraire et le relevé des participants à la procession du 9 juillet 1933, l’ordre des groupes est repris ci-dessous

• La croix et les acolytes
• Jeunes filles portant les bannières de 7 douleurs
• Institut Sainte-Véronique et Saint-François de Sale (école primaire de garçons)
• Groupe des premiers communiants
• L’école gardienne des Sœurs précédée de la bannière de l’ange gardien : a/ l’ange gardien b/ Saint Jean-Baptiste ; c/ Saint-Jean François de Sales
• Le Patronage des filles : a/ l’ange gardien et 12 anges b/ la foi, l’espérance et la charité c/ Notre Dame de Lourdes
• Les filles des écoles paroissiales portant les bannières des 15 mystères du Rosaire.

• L’harmonie Salésienne
• Les élèves de l’Institut Saint-Jean Berchmans avec leur bannière de Notre-Dame Auxiliatrice et la grande bannière du Sacré Cœur.


 

• Les Jocistes de l’Institut représentant les différents corps de métiers, autour de Jésus ouvrier.
• Les premières communiantes.
• Croisade eucharistique
• Les dames et jeunes filles membres de l’Apostolat de la prière, de l’Archiconfrérie de Marie-Auxiliatrice et du Tiers-Ordre, réunies en un groupe (Bannières de l’A. de P., de Marie-Auxiliatrice et du Tiers-Ordre).
• Congrégations des enfants de Marie avec leurs bannières de l’Immaculée Conception et de Marie Auxiliatrice et les sections de jeunesse féminine.
• Statue de Marie-Auxiliatrice portée par les jeunes gens – Fanion du Patronage
• La relique de la vraie croix accompagnée d’acolytes et d’un groupe de jeunes filles portant les instruments de la passion.

 

• Chorale Don Bosco, Schola grégorienne,
Maîtrise de l’In
• Messieurs portant des flambeaux, bannière du Saint-Sacrement.
• Petits enfants portant des corbeilles de fleurs.
• Le petit clergé.
• Le Saint-Sacrement.

 

 

 



Procession place des wallons