Le 8 décembre 1887 grâce à l'insistance de Mgr Doutreloux, évêque de Liège, Don Bosco, prêtre de Turin et fondateur des salésiens, accepte d'envoyer quelques religieux à Liège, cité industrielle importante pour y créer une oeuvre destinée aux jeunes défavorisés.
C'est dans sa lettre pastorale du 1Er mai 1890 annonçant la cérémonie de la pose de la première pierre de l'orphelinat Saint-Jean Berchmans, que Monseigneur Doutrelous évoque our la première fois sa décision de construire une église dédiée à Notre Dame Auxiliatrice.

En 1891, les salésiens s'établissent dans le quartier du Laveu alors en plaine expansion et y occupent un orphelinat qui deviendra bien vite un centre de formation professionnelle. En 1911, l'église néo-gothique construite par les salésiens, grâce à l'aide de nombreuses paroisse et bienfaiteurs, devient le coeur d'une nouvelle paroisse. Le tremblement de terre de 1983 fut à l''origine de la démolition de l'édifice déjà durement ébranlé lors du bombardement du 24 décembre 1944.

En 1989, on pose la première pierre de l'église actuelle. Dans la foulée de la construction de la nouvelle église, la communauté chrétienne a entamé une réflexion sur le rôle de la paroisse.